Samedi 17 Août 2019
17:31:36

Systèmes d’automatisation de dix réservoirs d’eaux pluviales de Madrid (Espagne)

Ayuntamiento de Madrid

Champs d'Activité: Systèmes d’Automatisation et de Contrôle, Systèmes d’Information

Secteurs d'Intervention: Réservoirs d’Eaux de Pluie

 

 

Afin d’atteindre les objectifs marqués par le Plan hydrologique du bassin du Tage, la Mairie de Madrid a établi un ensemble d’actions dans son réseau d’assainissement. Les principaux objectifs de ces reéservoirs sont de réguler les débits des stations d’épuration et d’éviter d’éventuels déversements polluants dans le fleuve.

Les zones géographiques d’action correspondent à la zone de remodelage de la M-30 qui longe la rivière Manzanares, ainsi que la zone située au Nord et au Sud de celle-ci.

La Mairie de Madrid a construit cinq grands réservoirs, tous automatisés par Adasa :
• Réservoir d’eaux pluviales de La China (120 000 m3). Entrepreneur principal : Acciona
• Réservoir d’eaux pluviales d’Abroñigales (200 000 m3). Entrepreneur principal : Sacyr
• Réservoir d’eaux pluviales de Valdemarín (30 000 m3). Entrepreneur principal : Construcciones Ortiz
• Réservoir d’eaux pluviales d’Arroyofresno (400 000 m3). Entrepreneur principal : UTE Dragados Drace
• Réservoir d’eaux pluviales de Butarque (400 000 m3). Entrepreneur principal : FCC

Le réseau comprend en outre d’autres petits réservoirs. Adasa a exécuté l’automatisation de cinq d’entre eux, appartenant à la zone droite de la région Manzanares zone Sud (exécutés par Acciona) : Intercepteur de la rive droite, réservoir de González Feito, de Pradolongo de San Martín de la Vega et de La Oliva.

Adasa a exécuté les installations électriques basse tension et les systèmes d’automatisation des éléments suivants :
- Systèmes de nettoyage à l’aide de clapets
- Systèmes de remplissage et vidage, nécessaires pour réguler l’entrée et la sortie d’eau en fonction des besoins globaux du système
- Systèmes de pompage pour le vidage du réservoir
- Instrumentation de sécurité pour la détection des gaz
- Systèmes de ventilation, formés de ventilateurs et d’extracteurs
- Système d’éclairage
- Centre de contrôle, formé par un SCADA pour la supervision des travaux et, dans certains cas, complété par un modèle mathématique, afin d’optimiser le fonctionnement du système et la capacité des collecteurs associés

Le système est totalement ouvert et est conçu pour communiquer dans le futur avec un centre de contrôle depuis lequel les données de tous les bassins seront centralisées.